Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Alors que son frère est convoqué mercredi devant le tribunal correctionnel, Hani Ramadan déclare contester la version officielle du 11 Septembre. 


Depuis avril 2017, Hani Ramadan, directeur du Centre islamique de Genève, est interdit de séjour en France. Les autorités lui reprochent d'avoir adopté un comportement et tenu des propos « faisant peser une menace grave sur l'ordre public sur le sol français ». Le 5 août dernier, le ministère de l'Intérieur a renouvelé son interdiction de séjour. Il a également renouvelé le gel des fonds et des ressources que Hani Ramadan posséderait dans l'Hexagone. Sur son blog « Islam et engagement », publié le 31 août par La Tribune de Genève, le frère de Tariq Ramadan conteste cette décision et annonce qu'il ne « croit pas en la version du 11 septembre 2001. Et c'est un droit qui me revient. »

Il cite notamment un conférencier qui aurait déclaré à Genève que « les 520 architectes et ingénieurs que je représente veulent savoir pourquoi les rapports officiels ont omis tous les indices légaux et scientifiques d'importance cruciale liés à la démolition explosive contrôlée de chacun des 3 gratte-ciel du WTC le 11 Septembre) ». Quel rapport entre une interdiction de séjour en France et une version complotiste des attentats ? Apparemment aucune. Si ce n'est que l'anniversaire du 11 septembre 2001 est célébré ce vendredi. 

La suite

Tag(s) : #secte, #religion, #islam, #islamisme, #attentats, #Tariq Ramadan

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :