Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans le viseur de la justice dans le cadre de la loi contre « les séparatismes », l’église de Philadelphie, fondée par la mère de Xavier Dupont de Ligonnès, est une secte aux croyances apocalyptiques.

Annonçant de nouvelles mesures pour lutter contre les dérives sectaires, la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, Marlène Schiappa, a mis l’accent sur l’église de Philadephie, dans une interview accordée au Parisien samedi 10 octobre. Elle a demandé aux forces de l'ordre « d'évaluer les nouvelles pratiques, en particulier en ce qui concerne le groupe qu'aurait créée la mère de Xavier Dupont de Ligonnès », soupçonné du quintuple meurtre des membres de sa famille, et disparu depuis 2011.

 

L'Église de Philadelphie, ou « Le Jardin », est un groupe composé de quelques dizaines de membres, et aurait été créé dans les années 1970. À ses débuts, Geneviève Dupont de Ligonnès prétend recevoir des messages divins, comme le révèle le magazine Society. Messages qu’elle transmettait à ses membres tous les mois, en échange de contrepartie financière. 

 

Son terreau religieux est un mélange composite de catholicisme traditionaliste et de dévotion pour la Vierge Marie. Selon la mère du fugitif présumé, qui prédit une fin du monde imminente, l’Église serait infestée par le diable depuis le concile Vatican II. En 1973, elle publie un recueil de ses principales missives divines, Message d’amour et miséricorde, grâce auquel elle convertit les premiers adeptes de l’Église de Philadelphie, personnes issues de l'aristocratie bretonne ou versaillaise. Elle leur promet qu'ils sont les élus qui échapperont à l’Apocalypse, et participeront au renouveau du monde. 

La suite

Récit : Qui se cache derrière l'Église de Philadelphie, le groupe religieux lié à Xavier Dupont de Ligonnès?
Tag(s) : #secte, #miviludes, #manipulation mentale, #escrocs sectaires, #escrocs

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :