Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mgr Ventura, 75 ans, était jugé ce mardi à Paris pour «agressions sexuelles», en l'occurrence des «mains aux fesses» sur plusieurs jeunes hommes. Il sera fixé sur son sort le 16 décembre.

Mgr Ventura n'était pas au palais de justice des Batignolles, ce mardi 10 novembre, pour entendre le procureur requérir contre lui 10 mois de prison avec sursis pour «agressions sexuelles». Celui qui fut ambassadeur du Vatican en France entre 2009 et 2019 est resté en Italie, certificat médical à l'appui. C'est donc son avocate Me Solange Doumic qui s'est chargée de le représenter à l'audience. Elle qui s'est opposée, en son nom, à la demande de renvoi formulée par les avocats de partie civile - finalement rejetée par la chambre 10.1 du tribunal correctionnel de Paris. Elle enfin qui a rappelé qu'il contestait fermement les faits qui lui sont reprochés.

Trois des quatre plaignants étaient présents à l'audience. Ils affirment avoir subi des «mains aux fesses» appuyées, Marius* - alors séminariste - avant et pendant une messe, Marc* lors d'une réception au Meurice, Mathieu et Benjamin à l'occasion de cérémonies de vœux de la mairie de Paris. Entendu en avril 2019 par les enquêteurs, puis confronté le mois suivant aux plaignants, le nonce apostolique a fermement contesté les faits. En juillet, son immunité diplomatique a été levée par le Saint-Siège, et à l'été 2020, celui qui est désormais à la retraite a été cité à comparaître devant le tribunal correctionnel de Paris ce mardi 10 novembre.

La suite

Le parquet réclame 10 mois de prison avec sursis contre l'ancien nonce apostolique en France
Tag(s) : #secte, #religion, #Catholicisme

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :