Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Emprise psychologique, interdiction de nourriture, captation financière… Philadelphie, connu aussi sous le nom Le Jardin –chacun de ses adeptes portant un nom de fleur – est à nouveau dans le collimateur de la justice. Ce « groupe de prière fermé » d'inspiration catholique traditionaliste, né dans les années 1970 autour de la personnalité de Violette, surnom de la mère de Xavier de Dupont de Ligonnès, l'auteur présumé du quintuple meurtre de Nantes en avril 2011 (son épouse et ses quatre enfants), a fait l'objet en septembre 2019 d'un signalement auprès du parquet de Versailles.
Des témoignages d'une famille reçus par la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) indiquent que le groupe, aujourd'hui dirigée par Christine, la sœur de Xavier Dupont de Ligonnès, est toujours actif et présente des risques de dérive sectaire. Le 24 novembre, une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Versailles pour « abus de faiblesse en état de sujétion psychologique visant un mouvement d'inspiration catholique, traditionaliste, radical et apocalyptique ».
Voir également le sujet sur le site de l'Unadfi
Pour en savoir plus sur la scientologie
Pour en savoir plus sur les témoins de jéhova

 

La famille Dupont de Ligonnès visée par une enquête pour des soupçons de dérive sectaire
Tag(s) : #secte, #manipulation mentale, #ex-adeptes, #escrocs sectaires, #escrocs
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :