Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Depuis le premier tour des élections au Brésil, le 7 octobre, qui a fait du candidat d’extrême droite Jair Bolsonaro le grand favori, certains de ses soutiens s’en sont violemment pris à des personnes LGBT et aux minorités sur les réseaux sociaux... mais aussi dans la rue.

Le candidat d’extrême droite Jair Bolsonaro est arrivé en tête du premier tour de l’élection présidentielle avec un score mirobolant de 46,06 % des voix, dimanche 7 octobre. Mais au Brésil, la probable élection, le 28 octobre prochain, de celui qui est surnommé le "Trump tropical" fait craindre un déchaînement des violences.

Dans un contexte de polarisation extrême lié à la campagne présidentielle, la semaine qui a suivi le premier tour du scrutin a d’ailleurs été marquée par une vague d’agressions à l’encontre des adversaires politiques du candidat d’extrême-droite, et plus particulièrement la communauté LGBT. Jair Bolsonaro a tenu à plusieurs reprises des propos homophobes, affirmant notamment qu’il préférait que son fils soit mort plutôt qu’homosexuel.  

Tag(s) : #homophobie, #évangélisme, #secte
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :