Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le musée de la Bible à Washington D.C. (un musée proche des évangélistes) abrite un document extrêmement rare: une bible utilisée dans les années 1800 par des missionnaires britanniques pour convertir et évangéliser les esclaves importés aux États-Unis. L'ouvrage appartient à l'université de Fisk.

Uniquement trois copies de cette bible sont connues dans le monde, dont une seule aux États-Unis. Ce qui les rend réellement uniques, c’est ce qu’elles contiennent. «Environs 90% de l’Ancien Testament est manquant ainsi que 50% du Nouveau Testament, explique Anthony Schmidt, l'un des conservateurs du musée. C’est-à-dire que sur les 1.189 chapitres dans une bible protestante standard, celle-ci n’en compte que 232.»

 

Cette édition de la bible a en fait été expurgée de tous les passages qui pouvaient inspirer la rébellion ou la libération. C’est pour cette raison que l’Ancien Testament, en grande partie consacré à l’exode des Juifs d’Égypte où ils étaient réduits en esclavage, est quasiment absent de cette version.

Tag(s) : #secte, #escrocs sectaires, #évangélisme