Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Né en Iran, Armin Navabi était tenaillé par une peur de l’enfer profondément ancrée dans sa foi musulmane.
 
Je me souviens d’une chose que j’ai faite. J’ai pris une allumette, je l’ai allumée, puis j’ai soufflé pour l’éteindre. Et je l’ai appuyée sur mon bras, simplement pour sentir l’effet. C’était vraiment brûlant et je me souviens d’avoir pensé « c’est trop douloureux ». Puis j’ai pensé « imagine cette douleur sur ton corps entier, pour l’éternité. »
Et je ne pouvais pas me figurer comment quiconque pourrait supporter ça. Cette pensée m’obsédait, à tel point que je me souviens d’avoir pleuré en imaginant aller en enfer, mes parents allant en enfer, et ma tante est venue me demander pourquoi je pleurais ainsi. Et quand je lui ai dit, elle m’a répondu « mais non, ne t’en fais pas, l’enfer… la grande majorité des gens n’ira jamais pas en enfer, l’enfer est pour les pires des mauvaises gens. » Et ça m’a calmé pour un temps, jusqu’à ce que j’aille à l’école. C’était avant ma scolarité. Mais les enseignants, à l’école, quelques années plus tard, nous ont dit qu’en fait la majeure partie des gens irait en enfer, et même que la plupart des musulmans finirait en enfer.
 
De l'islam à l'athéisme, le témoignage D'un exmusulman iranien
Tag(s) : #Athéisme, #ex-adeptes, #secte, #islam, #islamisme
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :