Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le dernier sondage publié hier, par Le Devoir, confirme ce que nous savions déjà du malaise des Québécois à l’égard des religions, la leur et celles des autres, l’islam en particulier. 
On y apprenait que 47 % des personnes interrogées croient que leur « mode de vie est menacé par la présence d’immigrants issus de minorités religieuses » et 26 % vont jusqu’à penser qu’elles « devraient être encouragées à renoncer à leurs coutumes et à leurs traditions ». 
Il est facile de crier au racisme. Mais cela ne fera pas avancer le débat et surtout ne permettra pas d’engager un dialogue social constructif. 
Pourquoi ce malaise ? 
La question est sensible, mais il faut avoir le courage de l’aborder. 
La Charte des droits et libertés de la personne, dans son article 10, énumère 14 motifs de discrimination, dont la race, la couleur le sexe, la religion, la langue, l’origine ethnique, etc. 
Comment expliquer que de tous les critères de discrimination, c’est la religion qui soulève le plus de tensions sociales au Québec et dans le monde ? 
Quatre raisons pourraient éclairer la réflexion : 
1. Les religions sont jalonnées de guerres et de conflits qui ont marqué notre conscient collectif, et ce n’est pas que de l’histoire ancienne. 
Québec-Pourquoi les religions dérangent-elles?
Tag(s) : #Athéisme, #Catholicisme, #islam, #judaisme, #évangélisme, #secte, #sectes, #religion, #religions, #Eglise, #christianisme, #croyance, #escrocs, #escrocs sectaires, #evangelique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :