Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

À rebours de nombreux pays les ayant déjà suspendues, le président d’extrême droite Jair Bolsonaro a inclus par décret, jeudi 26 mars, les activités religieuses dans la liste des services « essentiels », devant rester ouverts même en période de confinement. Sa politique « corona-sceptique » a fortement été critiquée par l’épiscopat local.
La décision a suscité l’ire de plusieurs de ses détracteurs politiques. Au même titre que celles des enseignes alimentaires et des pharmacies, le président Jair Bolsonaro a intégré, jeudi 26 dans un décret publié au journal officiel, les activités religieuses « quelle qu’en soit leur nature » dans la liste des services considérés comme « essentiels » à la nation brésilienne, durant la période de confinement liée à la propagation mondiale du coronavirus.
Toutefois, ces activités « devront être conformes aux instructions du ministère de la santé », a-t-il précisé dans le texte : à ce titre, le ministère de la santé pourrait choisir d’imposer in fine des restrictions aux lieux de culte. Dans le pays, certains États et municipalités ont déjà adopté certaines mesures, prônant notamment la suspension des célébrations religieuses et imposant la fermeture des écoles et des commerces considérés comme « non essentiels ».

 

Coronavirus-Covid-19, le Brésil décrète les cultes religieux « essentiels »
Tag(s) : #évangélisme, #secte, #sciences, #religion, #escrocs sectaires, #escrocs, #Eglise, #christianisme, #evangelique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :