Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Environ 60 % des 7 500 cas de Covid-19 sud-coréens ont été relevés dans les rangs de Shincheonji, un culte reposant sur la tromperie et la dissimulation.
« C’est un menteur, tout est faux en lui ». Kim Chung-il ne décolère pas contre Lee Man-hee, leader de l’Eglise Shincheonji (« nouveau monde ») de Jésus, principal foyer des contaminations au Covid-19 en Corée du Sud. En effet, 63 % des 7 500 cas dénombrés au mardi 10 mars concernaient des membres de ce mouvement, dont l’ensemble des 210 000 membres – officiellement déclarés – ont été testés à la hâte, et qui se voit reprocher d’être le premier responsable de la gravité de l’épidémie dans le pays.
La vague de contaminations a placé dans la lumière ce mouvement opaque qui va célébrer le 14 mars ses 36 ans, sous la direction omnipotente de Lee Man-hee, 88 ans, qui prône le détachement des choses matérielles tout en roulant en Mercedes Maybach S600. Le mouvement, au fonctionnement quasi-militaire, revendique une culture du secret pour « protéger ses membres des persécutions », dixit son porte-parole Kim Shin-chang. Ce qui explique les difficultés des autorités à les contrôler après l’apparition du coronavirus dans sa branche de Daegu (sud-est).
En voir plus dans la catégorie escrocs sectaires
Coronavirus-COVIDー19- En Corée du Sud, l’épidémie met une secte opaque dans la lumière
Tag(s) : #secte, #sciences, #escrocs, #escrocs sectaires, #christianisme
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :