Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'impatience grandit dans les rangs catholiques, l'épiscopat réclamant la reprise du culte catholique dès la fin du confinement.
Un petit vent de fronde souffle dans l’épiscopat catholique. Même si le président de la République préfère que les lieux de culte ne rouvrent pas avant début juin (voire plus tard), les évêques réclament de pouvoir célébrer le culte catholique dominical dès le week-end suivant le 11 mai, date à laquelle devrait commencer le déconfinement de la population.
«Si les établissements scolaires et une partie des commerces peuvent reprendre leurs activités, il n’y a aucune raison de laisser les églises fermées», commente, pour Libération, Matthieu Rougé, évêque de Nanterre (Hauts-de-Seine) et membre du Conseil permanent de la Conférence des évêques de France (CEF). Certains vont même jusqu’à évoquer une forme de «discrimination» si les églises ne sont rouvertes.
Les discussions, assure-t-on à la CEF, sont en cours avec les services du Premier ministre, chargé d’établir le plan de déconfinement. De leur côté, les évêques peaufinent leurs propositions pour une reprise rapide des messes célébrées en public. Parmi les pistes évoquées, il y aurait un taux remplissage des lieux de culte qui ne pourrait excéder un tiers des places disponibles. «Rien n’est arrêté pour le moment», indique une source proche de l’épiscopat, tant du côté de la décision finale du gouvernement que de la manière dont pourrait se faire la reprise des messes.
Coronavirus-COVIDー19-Déconfinement : les évêques catholiques veulent redire la messe dès le 17 mai
Tag(s) : #secte, #sciences, #christianisme, #Catholicisme, #religion
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :