Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Soutenue par le gouvernement de Jair Bolsonaro, une organisation évangélique américaine continue de se rendre dans des zones isolées de l’Amazonie, au risque de contaminer des autochtones vulnérables au coronavirus.
L’organisation missionnaire évangélique américaine « Ethnos360 », basée en Arizona et également appelée « New Tribes Mission », est déterminée à convertir chaque tribu d’Amazonie.
C’est d’ailleurs pour « New Tribes Mission » que Ricardo Lopes Dias – sa nomination, en février dernier, à la tête de la Funai, l’agence gouvernementale brésilienne de protection des indigènes, a provoqué des polémiques – a travaillé pendant dix ans.
Avec l’hélicoptère que l’organisation a pu acheter l’an dernier grâce à des dons, « Ethnos 360 » se targue de pouvoir atteindre de nouvelles tribus, jusque-là isolées. Cet hélicoptère est basé à Cruzeiro do Sul (État du Paraná, au Brésil), à 55 km au sud de la vaste réserve du bassin de la rivière Javari où vivent seize tribus isolées, c’est-à-dire sans contact avec le monde extérieur.
« Toute maladie contagieuse peut être catastrophique pour ces indigènes »
De telles tribus sont très vulnérables aux maladies courantes, telles que la rougeole ou la grippe. Et l’histoire a montré, comme l’a récemment rappelé le médecin Douglas Rodrigues, spécialiste de santé publique à l’Université fédérale de São Paulo que « toute maladie contagieuse peut être catastrophique pour ces indigènes ». Du fait des épidémies, le nombre d’Amérindiens au Brésil est passé d’un million en 1900 à 215 000 en 1992.
Coronavirus-COVIDー19 : les tribus amazoniennes menacées par des missionnaires évangéliques
Tag(s) : #secte, #évangélisme, #sciences, #escrocs sectaires, #escrocs, #religion, #christianisme, #Eglise, #evangelique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :