Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qu’attendons-nous d’un haut lieu de l’art dont le Ministère de la Culture est partenaire ? Certainement pas qu’il promeuve des pratiques ésotériques, et encore moins auprès d’enfants. C’est pourtant ce que fait le Palais de Tokyo lors de ses ateliers d’initiations aux méthodes énergétiques.

 

Accéder aux œuvres d’art par les énergies subtiles vibratoires

Une récente vidéo publiée par le Palais de Tokyo et promouvant de mystérieux ateliers sonne l’alerte.

Voir la vidéo sur Facebook : https://www.facebook.com/watch/?v=595629051163464

Comme « tout ce qui nous entoure est vibration », ces ateliers, réalisés par une médiatrice culturelle « thérapeute énergéticienne », affichent pour but de nous ouvrir à la réception des messages subtils vibratoires que nous envoient les œuvres d’art. Est également proposé aux visiteurs d’agir sur l’inconscient et le corps énergétique « pour libérer des blocages dans le corps physique et dans l’aura » et « se libérer des schémas de pensée limitants », notamment par l’entrée dans un état de conscience modifié. Des ateliers pour les enfants abordent les émotions et des séances de soins vibratoires avec des bols sont mis en avant. La vidéo met également en évidence des ateliers avec imposition des mains censés manipuler les « énergies ».

Si l’on creuse, on découvre l’existence du projet « art & spiritualité » au Palais, avec comme intervenantes, la thérapeute énergéticienne précédemment mentionnée, et une « psycho-énergéticienne ». La page du site (capture d’écran Google supra) est maintenant inaccessible mais ceci est confirmé par l’évocation de ces projets, ayant pour but d’initier le grand public à la réception de la dimension vibratoire de l’œuvre et à en faire une expérience mystique, par les deux intervenantes en question dans une vidéo YouTube.

NEW AGE ET CHARLATANISME ÉNERGÉTIQUE S’INVITENT AU PALAIS DE TOKYO
Tag(s) : #secte, #manipulation mentale, #escrocs sectaires
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :