Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’ancien directeur diocésain de l’enseignement catholique en Loire-Atlantique a été condamné ce mercredi 6 octobre 2021 à quinze mois de prison avec sursis simple par le tribunal correctionnel de Nantes Loire-Atlantique), pour avoir alimenté en héroïne, cocaïne, cannabis et ecstasy de jeunes « escort girls » qu’il rencontrait entre 2017 et 2019.

 

Cet homme de  55 ans, a dit s’être tourné vers ces prostituées et la drogue après avoir rencontré des « difficultés » professionnelles suite à son arrivée à Nantes sur ce poste « beaucoup plus difficile » que celui qu’il avait avant à Amiens (Somme).

Il a aussi avancé des « difficultés » d’ordre sexuel avec son épouse, avec qui il était marié depuis vingt-cinq ans.

L’élément déclencheur de cette enquête avait été la plainte déposée le 11 janvier 2019 par les parents d’une jeune fille, qui reprochaient à ce père d’une fille – âgée à l’époque de 13 ans – d’avoir rendu la leur « dépendante » aux stupéfiants.

 

« J’étais perdu, j’ai dérivé »

L’enquête de gendarmerie avait effectivement permis d’établir qu’il fournissait héroïne et cocaïne à ces jeunes femmes qu’il retrouvait dans des hôtels, notamment à La Roche-Bernard (Morbihan).

Une demi-douzaine d’entre elles avaient fait des récits similaires aux enquêteurs : ce toxicomane « novice » et « pas très aguerri » demandait « un peu au hasard » aux jeunes qu’il croisait « dans les quartiers » sensibles s’ils avaient de la drogue à lui vendre.

Source

Loire-Atlantique : le directeur de l'enseignement catholique alimentait ses escort-girls en héroïne et cocaïne
Tag(s) : #Catholicisme, #Eglise, #religion
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :