Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Parallèlement à la sortie du rapport d’enquête de la Commission indépendante sur les abus sexuel sur enfant (Independent Inquiry into Child Sexual Abuse- IICSA) menée dans plusieurs communautés religieuses anglaises et galloises, plusieurs anciens Témoins de Jéhovah, victimes d’abus sexuels au sein de leur congrégation pendant leur enfance, ont pris la parole dans le journal Sky News pour dénoncer la politique de la communauté sur ce sujet.

Selon eux la communauté met en danger ses fidèles en omettant de signaler les agressions à la police et en permettant aux agresseurs repentants de rester dans leur congrégation, parfois sans le signaler aux autres membres. Les témoins affirment aussi que la communauté ne soutient pas les victimes et leur demande un haut niveau de preuve, comme la présence de deux témoins, pour considérer une agression comme crédible.

Emily, agressée sexuellement à partir de l’âge de quatre ans, a été traitée de menteuse lorsqu’elle a dénoncé les faits à l’âge de huit ans. Ses interlocuteurs Témoins de Jéhovah qui ne cessaient de lui répéter « les menteurs n’hériteront pas du royaume de Dieu », la menaçaient ainsi de ne pas être sauvée lors de l’Armageddon. Son agresseur, Peter Stewart, n’a pas été exclu de sa congrégation grâce au repentir au cours duquel il a affirmé n’avoir pas commis d’autres agressions. Pourtant Emily apprendra plus tard que trois autres jeunes filles avaient été victimes d’agression par le même homme.

Les Anciens ont du mal à passer outre les directives du manuel Faites paître le troupeau de Dieu qui stipule, entre autres, qu’au moins deux personnes doivent corroborer les dires d’une victime d’agression pour la considérer comme vraie. Le guide stipule également que si l’acte répréhensible n’est pas prouvé, ils doivent envoyer un rapport au siège de leur congrégation. Selon Lloyd Evans, un ancien de la communauté, ces informations seraient traitées dans une base de données.

La suite sur la page de l'Unadfi

Victimes d’abus sexuels au sein des Témoins de Jéhovah
Tag(s) : #secte, #pédophilie, #tj, #temoignages, #escrocs sectaires, #Témoins de Jéhovah
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :