Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dérives. Loin de l’organisation apocalyptique aux pratiques grossières, les nouvelles tendances sectaires prennent des aspects plus insidieux, sous la forme de petits groupes informels. En cette période de crise, elles s’appuient sur les différents mouvements liés au bien-être et à la santé pour convertir de nouveaux adeptes.

Passés maîtres dans l’art de la discrétion, les mouvements sectaires changent de méthodes aussi souvent que la société change de visage.

À l’heure des lourdes difficultés économiques, couplées aux inquiétudes écologiques, c’est dans le domaine du bien-être, du souci de soi et de la santé que ces organisations agitent le drapeau du soutien et du réconfort.

Mais ces nouvelles méthodes poursuivant toujours un même objectif, les mouvements sectaires gardent des caractéristiques propres à les confondre.

Caractéristiques auxquelles Jean-Paul Godeau, de l’Association de défense des familles et des individus, est très attentif : « Souvent, ces groupes affirment avoir des connaissances cachées, dont seule une poignée d’élus pourrait profiter. C’est l’un des éléments d’alerte. »

Ainsi, si les organisations apocalyptiques semblent épargner le département, des petits groupes informels attirent l’attention des organismes de surveillance qui voient, dans certaines manifestations, des risques de dérives : « Ce sont des organisations un peu new age, précise Jean-Paul Godeau, qui tournent essentiellement autour du bien-être et surfent sur les nouvelles tendances, comme le coaching. »

Alors même si les professionnels exerçant dans ce dernier secteur sont très sérieux, la minorité qui se livre à des pratiques douteuses nécessite de rester attentif pour détecter les usurpateurs. D’autant que l’exercice se révèle parfois difficile, même pour les observateurs aguerris comme Jean-Paul Godeau : « C’est la problématique principale. Ces mouvements sont difficiles à identifier. Dans le domaine du bien-être, il y a des professionnels très sérieux, mais il y a aussi des organisations dont le fonctionnement peut être inquiétant. Parfois, on constate une forte emprise sur l’individu, qui se voit petit à petit couper de sa famille et de ses amis. » Pour faciliter l’identification des organisations peu scrupuleuses, il peut s’avérer utile de connaître les secteurs du département où des sonnettes d’alarme ont d’ores et déjà été tirées.

http://www.leprogres.fr/ain/2013/02/18/ateliers-bien-etre-groupes-de-travail-le-nouveau-visage-des-sectes

Tag(s) : #sectes, #santé, #manipulation mentale
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :