Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

D'après Roger Ikor

Un mot à peu près impossible à définir avec exactitude. D'une façon générale, c'est un groupe totalitaire dans lequel le fondateur est celui qui sait tout, sans autre preuve que sa parole. Ses dirigeants jouissent de la vie et les adeptes travaillent, exploités comme des esclaves au mépris de toute législation sociale, quand ce n'est pas dans la misère psychologique. Conséquences: familles brisées ou dépouillées, jeunes vies ruinées, suicides parfois atroces, délabrement psychique... Le message généralement proposé dénonce les valeurs fondamentales de la civilisation moderne: esprit critique, tolérance, respect de la personne humaine, liberté démocratique, croyance en la volonté individuelle, l'initiative, l'action, le progrès.

Selon la Commission parlementaire française d'enquête sur les sectes

Groupe visant par des manoeuvres de déstabilisation psychologique à obtenir de leurs adeptes une allégeance inconditionnelle, une diminution de l'esprit critique, une rupture avec les références communément admises (éthiques, scientifiques, civiques, éducatives), et entraînant des dangers pour les libertés individuelles, la santé, l'éducation, les institutions démocratiques.

Caractéristiques des sectes selon l'UNADFI

Pour appréhender les sectes, l'UNADFI élabore ses critères de discernement à partir d'une expérience sur le terrain. Elle ne se fonde ni sur les doctrines, ni sur les idéologies, croyances ou philosophies.

De même elle ne se pose pas en juge des valeurs véhiculées par ces organismes, mais dénonce les pratiques, agissements et comportements qui déstabilisent l'individu, la famille et la société.

Pour qualifier un groupe de "secte", on retiendra un seul critère : celui de la nocivité ou de l’extrême dangerosité par la conjonction de trois caractéristiques : la manipulation mentale, une triple destruction, et une triple escroquerie.

a) La manipulation mentale

Endoctrinement.

Contrôle de la pensée.

Mise sous dépendance

Pressions

Cette manipulation utilise trois registres de techniques :

la technique cognitive : à partir d’un message séducteur mais réducteur, l’adepte est soumis à un véritable bourrage de crâne, (multiples réunions, cours, stages, séminaires, études, lectures, auditions de cassettes, prières) qui vont lui faire perdre progressivement son esprit critique en ce qui concerne les théories, méthodes et pratiques de la secte.

la technique comportementale, bien connue des psychologues ou des psychiatres, qui consiste à faire poser des actes anodins au départ, mais de plus en plus accaparants, qui provoquent une soumission et une dépendance, entraînant une perte du libre arbitre.

la technique affective : les adeptes passent par trois phases, - la séduction par le message, le leader, le groupe, - la destruction psychologique, - la reconstruction selon les normes du groupe.

b) une triple destruction :

Une destruction de la personne, sur les plans :

Physique : alimentation carencée, manque de sommeil, travail intensif, traitements médicaux dangereux…,

Psychique : altération de la personnalité, du comportement et de l’esprit critique,

Intellectuel : rétrécissement des champs de connaissances extérieures à la secte,

Relationnel : régression des capacités de communication, coupures avec les proches,

Social : rupture avec la société,

Une destruction de la famille : Attaques, injures, calomnies. Eloignement imposé ou suggéré, rupture de la relation parents-enfants. Séparations, divorces induits.

Embrigadement des enfants et obstacles à leur socialisation.

Une destruction de la société :

par une stratégie d'ingérence, d'infiltration, soit par une stratégie du désert.

Soit en demandant à des adeptes d’infiltrer tous les réseaux de la vie économique, politique…

Soit en pratiquant diverses illégalités pour l'expansion du groupe.

Soit en empêchant les adeptes d'exercer leur citoyenneté, en participant à la vie sociale, culturelle et civique de leur pays.

c) Avec à la base, une triple escroquerie :

l’escroquerie intellectuelle : l’adepte est littéralement trompé sur la qualité de la marchandise qu’il venait chercher. Le message séducteur de la secte se révèle réducteur et destructeur.

l’escroquerie morale : si elle n’est pas générale dans toutes les sectes, de nombreux adeptes ont été ou sont victimes d’abus en tous genres.

l’escroquerie financière : par leurs manoeuvres frauduleuses, les sectes parviennent à constituer de véritables empires financiers.

Indices et critères pour reconnaître une secte

Le rapport parlementaire Gest / Guyard de 1996 a identifié dix dangers pour l'individu et la collectivité, permettant de reconnaître une secte :

Dangers pour l'individu

déstabilisation mentale

exigences financières exorbitantes

rupture de l'adepte avec l'environnement d'origine

atteinte à l'intégrité physique des adeptes

embrigadement des enfants

Dangers pour la collectivité

discours clairement antisocial

troubles à l'ordre public

importance des démêlés judiciaires

détournement des circuits économiques

infiltrations ou tentatives d'infiltrations

L'UNADFI reprend ces 10 éléments constitutifs du danger sectaire, en distinguant les notions d'indices, qui sont de nature à mettre en garde, mais ne sont pas spécifiques des groupes sectaires, et les critères, qui eux caractérisent ces groupes.

Les indices :

Le caractère exorbitant des exigences financières.

Les troubles à l’ordre public.

L’importance des démêlés judiciaires.

L’éventuel détournement des circuits économiques traditionnels.

Les tentatives d’infiltration des pouvoirs publics.

Le discours clairement antisocial.

Les critères spécifiques :

La déstabilisation mentale.

La rupture induite avec l’environnement d’origine.

Les atteintes à l’intégrité physique.

L’embrigadement des enfants.

L'UNADFI ajoute deux autres critères :

L’allégeance inconditionnelle à une personne.

La doctrine incitant à des actes contraires à la législation ou portant atteinte aux droits et à la dignité de l’homme

Tag(s) : #definition, #secte, #miviludes, #UNADFI
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :