Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Comme elles viennent de le montrer en Alabama, où leur lobbying a payé dans l’adoption d’une loi anti-avortement, les Eglises conservatrices montent en puissance dans le monde.
Dieu comme grand timonier de la politique, les évangéliques (surtout les plus conservateurs d’entre eux) en rêvent. Et, par endroits, ils sont en passe de le réaliser. Par exemple aux Etats-Unis, où ils viennent de remporter une importante victoire avec l’adoption dans l’Alabama de la loi la plus restrictive en matière de droit à l’avortement. Leur lobbying a payé car la présidence Trump est pour eux une époque bénie. Le sociologue Philippe Gonzalez, auteur de Que ton règne vienne. Des évangéliques tentés par le pouvoir absolu (éditions Labor et Fides), égrène la longue liste des proches du président américain qui sont à l’œuvre au sein de l’administration pour mener à bien la révolution théoconservatrice à laquelle ils aspirent. Le plus connu d’entre eux, c’est bien sûr le vice-président Mike Pence, un catholique converti dans sa jeunesse au protestantisme évangélique. Il y a aussi la porte-parole Sarah Huckabee Sanders, qui avait déclaré que Dieu «voulait que Trump soit président».
Evangéliques : de Washington à Séoul, la mainmise de Dieu
Tag(s) : #secte, #religion, #intégriste, #évangélisme, #IVG, #Eglise, #christianisme, #croyance, #escrocs sectaires, #escrocs, #evangelique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :