Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chahira Battou est née au Québec de parents marocains, et elle quittera le Québec avant de retirer son voile en public afin de respecter ce qu'elle considère être son devoir de musulmane. Djamila Addar est originaire d'Algérie et elle estime que les choix religieux doivent avoir lieu exclusivement en privé. Les deux enseignantes débattent des effets du projet de loi 21 du gouvernement Legault sur leur métier.

« On a des enseignants qui ont le bras complètement tatoué, ce qu’on ne voyait pas dans les années 1970, clame Chahira Battou. On a des enseignants [ouvertement] homosexuels, ce qu’on ne voyait pas dans les années 1970. On a des enseignantes qui sont voilées, ce qu’on ne voyait pas dans les années 1970. On est en train de [dire] à nos élèves : "Vous pouvez faire ce que vous voulez! Sois toi-même, ne te bloque pas pour suivre tes passions." »

Voile et laïcité : féroce débat entre deux enseignantes musulmanes
Tag(s) : #Athéisme, #laïcité, #islam, #islamisme, #religion, #religions, #secte, #sectes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :