Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'Etat de l'Alabama est en voie d'adopter une loi pour interdire aux médecins de pratiquer des interruptions de grossesse, sous peine de prison, alors que des initiatives visant à restreindre le droit à l'avortement sont menées par les conservateurs à travers les Etats-Unis.

L'objectif avoué des promoteurs du texte est de se retrouver devant la Cour suprême des Etats-Unis pour la convaincre de revenir sur sa décision emblématique de 1973, "Roe v. Wade" qui a reconnu le droit des femmes à avorter tant que le foetus n'est pas viable.

Le projet de loi, adopté mardi par la Chambre des représentants de l'Alabama, prévoit des peines de prison de 10 à 99 ans pour les médecins pratiquant des interruptions volontaires de grosses (IVG), sauf en cas d'urgence vitale pour la mère ou d'"anomalie létale" du foetus. Le texte ne prévoit pas d'exception en cas de viol ou d'inceste.

Il doit être validé par le Sénat, également contrôlé par les républicains, puis promulgué par la gouverneure républicaine de l'Etat Kay Ivy. Une fois adopté, il sera probablement invalidé par les tribunaux.

Les médecins qui pratiquent des avortements bientôt passibles de prison en Alabama
Tag(s) : #IVG, #intégriste, #évangélisme, #secte, #religion
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :