Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Donald Trump a entamé l’année 2020 avec un objectif: cimenter le soutien des chrétiens évangéliques, qui l’ont soutenu sans réserve en 2016 et qui, espère-t-il, lui offriront un deuxième mandat de quatre ans en novembre. 
«Vous vous souvenez? Les chiffres étaient extraordinaires», a lancé d’entrée de jeu le président américain depuis le King Jesus International Ministry, à Miami en Floride. 
 
«Tous les candidats démocrates qui briguent la présidence essayent de punir les croyants», a-t-il insisté, se posant en défenseur de la liberté religieuse et dénonçant des programmes «antireligieux et socialistes».  
«Je suis convaincu que Dieu est de notre côté», a ajouté le milliardaire, avant de passer en revue les grands thèmes chers à son auditoire, immigration et avortement en tête.  
Galvanisés par le remaniement de la Cour suprême depuis l’élection de Donald Trump, plusieurs États conservateurs ont adopté des lois très restrictives sur l’IVG. Ils espèrent que la haute juridiction reviendra sur son arrêt historique de 1973, «Roe v. Wade», qui a légalisé l’avortement. 
Un Américain sur quatre est évangélique, selon l’institut Pew. C’est la forme dominante du protestantisme américain, et la première famille religieuse du pays, devant les catholiques et les protestants traditionnels. 
Trump entretient le soutien «extraordinaire» des chrétiens évangéliques
Tag(s) : #secte, #religion, #évangélisme, #christianisme
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :