Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au moment où l’église de scientologie s’apprête à ouvrir son plus grand centre européen aux portes de Paris, un ancien officier du mouvement sectaire nous livre son témoignage. 
« Je pense à cette fille peut-être morte en cellule, ce garçon disparu, cet autre enfermé depuis des mois avec une horrible brûlure au bras qui s’est laidement infectée et pas une once de soin. Je pense aux douches polaires alors qu’on m’attachait à une chaise et tandis que la climatisation était réglée si fort que ma peau devenait bleue. Je pense aux trognons de pomme et les croûtons de pain pendant des semaines, aux privations de sommeil, d’uriner, de m’asseoir. Je pense aux journées que jai passées debout en plein soleil, celles à dessiner dans le sol un rectangle de 8 mètres sur 2 à force de repasser sur mes propres traces. J’ai compris de David M. et de sa garde rapprochée qu’ils iraient jusqu’au bout. Que, fuyant, je ne devrai pas être retrouvé.
Je précise ici : je n’invente rien, nexagère rien. La scientologie, les sectes, c’est cela » .
Le récit de Lucas Le Gall est glaçant.
Il avait dix ans quand ses parents sont entrés sous l’emprise de la scientologie. Il en avait dix-huit quand il a réussi à s’évader. Le témoignage nous révèle huit ans de privations, d’horreurs, des techniques bien testées pour priver tout être humain du libre arbitre et de ses capacités critiques.
Lucas Le Gall: rescapé de la scientologie
Tag(s) : #secte, #scientologie, #manipulation mentale, #ex-adeptes, #escrocs sectaires, #escrocs
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :