Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les troubles de la santé mentale se traitent partout sur la Grande Île, même dans les zones les plus reculées. Madagascar compte une multitude de lieux pour gérer la « folie ordinaire ». Toutefois, les quelques structures spécialisées comme les hôpitaux psychiatriques restent difficilement accessibles à la majorité de la population, en raison de leur coût et de leur localisation dans les grandes villes du pays. 

 

Alors, les malades se tournent vers d’autres espaces de prises en charge comme les nombreuses maisons de devins-guérisseurs et les quelque 200 Toby, ces centres d’accueil du mouvement protestant luthérien du Réveil, répartis aux quatre coins du pays. C’est là-bas que les malades sont amenés en dernier recours, une fois que leurs proches ont éclusé toutes les possibilités « autres » de guérison. Ici, la vie du malade est rythmée par la liturgie intensive, les sermons, les chants, les prières bien sûr… et les exorcismes. 

 

« Sors maintenant de là Satan ! Tu déranges vraiment les agneaux du Christ ! Au nom de Jésus-Christ sors tout de suite de ce corps ! »
Ces paroles, ce sont les Bergers du Toby, des soignants bénévoles, qui les prononcent aux malades internés lors de la chasse aux démons, un rituel quotidien, qui fait partie du processus de guérison.

Le Toby Soatanana d’Ilafy accueille environ 150 malades par an, hommes, femmes, enfants, quelle que soit leur religion. Bernard Rakotondraibe est le Raiamandreny, le responsable des lieux.
« Pour nous, ces malades, c’est la richesse que Dieu nous a donnée. Les gens disent que ce sont des fous, mais nous, nous ne les considérons pas comme tels. Nous sommes des travailleurs de Dieu envoyés pour guérir ces gens-là. »

La suite

Madagascar: la thérapie religieuse des Toby pour soigner les troubles mentaux
Tag(s) : #Eglise, #religion, #manipulation mentale, #escrocs, #sciences, #protestantisme
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :